Comment pouvons-nous vous aider ?

Articles

Consommer malin : les stratégies des consommateurs passées au crible

21 octobre 2022

Consommer malin est devenu pour de très nombreux consommateurs leur bouclier anti-inflation fait maison. MEDIAPOST a voulu en savoir un peu plus sur la séduction du consommer malin auprès de typologies de Français pour lesquelles ce n’était pas jusqu’à présent le premier réflexe.

Pourquoi s’intéresser à cette question ? Parce que tout ce qui impacte la consommation et implique une adaptation des commerçants concerne MEDIAPOST. L’étude, conduite avec l’institut BVA, décrypte les nouveaux comportements et révèle les leviers de consommation qui leur correspondent.    

Une étude à découvrir d’urgence pour prouver à vos clients que vous savez être des alliés du consommer malin !

Consommer malin, une nécessité pour défendre son pouvoir d’achat

Au premier semestre 2022, 2 consommateurs sur 3 avouaient être inquiets de l’évolution de leur pouvoir d’achat1. Il est peu probable que la tendance se soit inversée et que le consommer malin soit devenu une option. Au passage, Noël approche et il faudra bien trouver des réponses à la hauteur de cette inquiétude !

Sans grande surprise, la première préoccupation des consommateurs concerne l’inflation des prix de l’énergie. Consommer malin, c’est d’abord faire en sorte d’économiser ailleurs en se privant le moins possible pour se chauffer et rouler.

Mais le prix des courses alimentaires arrive au 3ème rang des préoccupations des Français1. Consommer malin, c’est aussi consommer tout court ! 

Les vacances, la santé et bien d’autres secteurs sont regardés comme des champs d’expérimentation d’une nouvelle façon de consommer. Ils sont détaillés page 4.

Pour mieux comprendre la façon dont vos clients vivent la pression sur leur pouvoir d’achat, téléchargez le l’étude MEDIAPOST : Stratégies des Français pour consommer malin et respecter leur budget.

Consommer malin, de nouveaux usages au fond très cohérents

Étudiants, retraités, CSP+ : 64 % des Français1 ont adopté des usages relevant d’une logique de ‘’consommer malin’’. C’est-à-dire beaucoup plus que la frange habituelle des explorateurs infatigables de la bonne affaire !

Globalement, acheter malin, c’est un peu appliquer les codes des acheteurs professionnels. Diversifier les lieux d’achat, cibler les promotions ou privilégier des gammes plus abordables. Beaucoup d’autres réflexes caractérisent désormais les usages d’une majorité de consommateurs. Rendez-vous page 6 du livre blanc ! 

L’étude MEDIAPOST BVA s’est attardée sur un outil du quotidien, élevé au rang d’arme fatale par les consommateurs malins : la liste de courses. 68 % d’entre eux déclarent la respecter. Et 1/3 des Français affirment même respecter scrupuleusement leur liste de courses. Consommer malin commence à la maison !

Consommer malin, une invitation à communiquer malin !

Ok, la liste de courses est sans doute une bonne piste pour rester en phase avec vos clients. Surtout s’ils se mettent à la respecter scrupuleusement. Mais comment les rencontrer au moment où ils l’établissent ? Pas de panique : BVA leur a posé la question !

Au risque de vous surprendre, et c’est une petite revanche par rapport au ‘’tout digital’’, le hit-parade des supports les plus influents lors de l’établissement de la liste de courses s’établit comme suit1 :

  1. Les bons de réduction reçus en caisse
  2. Les prospectus papier reçus en boîte aux lettres
  3. Les prospectus papier disponibles en magasin

Et pour connaître à l’avance les promotions s’ils restent figés sur leur liste de courses, comment font les consommateurs malins ?

Aucun recours à la divination, mais un comportement somme toute logique. Ils sont informés par :

  1. La mise en avant des promotions dans les magasins
  2. Les prospectus papier reçus en boîte aux lettres

52 % des Français1 associent l’imprimé publicitaire à la promotion ! Pour de multiples raisons parfaitement rationnelles, qui vous sont expliquées pages 9 et 10, consommer malin se prépare à la maison avec les prospectus reçus en boîtes aux lettres.

Si vous souhaitez aider vos clients à défendre leur pouvoir d’achat, vous avez donc deux outils de communication à privilégier :

  • La PLV, pour les consommateurs qui sont dans vos murs, histoire de les faire revenir très vite
  • L’imprimé publicitaire, pour toucher vos clients et surtout vos futurs clients. Souvenez-vous, consommer malin, c’est pour les Français changer plus souvent d’enseigne. Prenez position !

Pour aller à la rencontre de vos clients avec les bons outils, téléchargez l‘étude MEDIAPOST : Stratégies des Français pour consommer malin et respecter leur budget.

 

En conclusion, consommer malin est aussi un retour aux sources de la consommation alimentaire. S’enquérir des attentes des consommateurs, mettre en avant des promotions, influencer la rédaction de la liste de courses. Ce sont un peu les fondements de votre métier, n’est-ce-pas ?

Vous trouverez cette étude ce que vous savez déjà mais aussi quelques inédits bien de notre époque. Bonne lecture !

1Stratégies des Français pour consommer malin et respecter leur budget – Étude BVA pour MEDIAPOST – 2022